Committee on Economic, Social and Cultural Rights: Burundi

CESCR session 056 (2015)

(2(9 October 2015, E/C.12/BDI/CO/1 Advance Unedited Version, Concluding observations on initial report, paras. 39 and 40, as at 13 October 2015 in French only)

“Le Comité note avec préoccupation qu’il n’existe pas d’interdiction explicite des châtiments corporels au sein de la famille et que ceux-ci restent largement tolérés et pratiqués dans la société, y compris à l’école, dans les institutions pour enfants et dans les établissements pénitentiaires (art. 10).

“Le Comité demande instamment à l’État partie de prendre les mesures législatives et autres pour interdire et prévenir les châtiments corporels infligés aux enfants en toutes circonstances, en particulier dans les écoles, dans les institutions assurant une protection de remplacement, dans les établissements pénitentiaires et au sein de la famille.”

Read more from CESCR session 056 (2015)
This is an automatic translation service. Extracts from laws, treaty body recommendations and Universal Periodic Review outcomes are unofficial translations.